Les sols - 2nd

Classe: 
Seconde

Introduction

En dehors de l’eau, de l’air et de la lumière, les végétaux ont besoin aussi de sol pour pousser. Sans sol, il n’y aurait pas de végétaux. Et sans végétaux, beaucoup d’animaux et l’Homme lui-même, ne pourraient pas exister.

I. Définition

Le Sol est la couche externe de la Terre sur laquelle vivent les végétaux, les animaux et l’Homme. C’est  la partie superficielle de l’écorce terrestre c’est-à-dire la partie visible. Il est également considéré comme la partie arable chez les agriculteurs. Il est formé à partir d’une roche mer sable sous l’action d’agents d’érosions. Le sol se caractérise par plusieurs aspects dont les caractéristiques et les propriétés.

II. Les constituants de sols

Le sol est constitué d’une fraction organique et d’une fraction minérale.

1. La Fraction Organique

Elle est composée de débris de végétaux (racines et feuilles mortes) et d’animaux vivants ou morts (vers de terre, insectes, bactéries, champignons,…) : ce sont des matières organiques. La décomposition des matières organiques mortes (animaux et végétaux morts) donne des micro éléments tels que le Carbone, l’Azote,…

2. La Fraction Minérale

Elle est constituée d’éléments minéraux, d’eau et d’air. Les éléments minéraux sont des sels minéraux qui proviennent de la destruction physique et chimique des roche-mères.

Exemple :

le Calcium, l’Aluminium, le Magnésium, le Sodium, le Fer, le Phosphore,… Les sels minéraux sont souvent dissouts dans l’eau.

Dans le sol, il y a également la présence de gaz tels que l’Oxygène, le Dioxyde de Carbone, l’Hydrogène,… provenant de l’air, mais aussi de l’utilisation des matières organiques par les êtres vivants du sol et de leur respiration.

3. La Mise en évidence des constituants du sol

Lorsqu’on met du sol dans une éprouvette que l’on remplit d’eau et l’agiter fortement avant de le laisser reposer pendant quelques heures, on distingue les résultats suivants :

A partir de ces résultats on peut observer les composantes suivantes :                    

$-\ $ Selon leur nature :

$\bullet\ $ Une fraction solide : formée par les sables grossiers, les cailloux, les graviers, du limon, de l’argile

$\bullet\ $ Une fraction liquide : qui correspond à l’eau et aux éléments dissous.

$\bullet\ $ Une fraction gazeuse : composée de $O_{2}$, de $CO_{2}$, de méthane, qui sont présents sous forme de bulles d’airs.
On peut également en déduire un classement selon leur origine :

$-\ $ Les éléments d’origine minérale : c’est-à-dire l’ensemble des minéraux (sable gravier etc.)

$-\ $ Les éléments organiques : ce sont les restes d’êtres vivants (débuts végétaux, morceau de feuille, déchets).

4. La Classification des sols

Selon la taille des grains on distingue :

$-\ $ Le sable grossier : le diamètre des grains est compris entre $2\,mm$ et $0.05\,mm$

$-\ $ Le sable fin : le diamètre des grains est compris entre $0.005\,mm$ et $0.05\,mm$

$-\ $ Limon fin : le diamètre des grains est compris entre $0.02\,mm$ et $0.002\,mm$

$-\ $ L'argile : le diamètre des grains est inférieur à $0.002\,mm$

Les sols qui contiennent beaucoup plus de sables sont appelés sols sableux

Les sols qui contiennent plus de limon sont appelés sols limoneux

Les sols qui contiennent beaucoup plus d’argiles sont appelés sols argileux.

Selon la couleur : il existe des sols bruns, des sols rouges.

Selon la composition en minéraux : on distingue les sols ferrugineux et les sols ferralitiques

5. Les caractéristiques des sols

Les caractéristiques d’un sol sont les traits qui permettent de le distinguer. Il existe des caractéristiques physiques et chimiques.

a) Les caractéristiques physiques

Il s’agit de la texture, la structure, la porosité et la perméabilité.

$-\ $ La texture

La texture du sol correspond à la taille des grains et la propriété des particules minérales qui le constituent, elle peut être étudiée à partir de la technique de tamisage et de la décantation.   Le tamisage se fait par la   superposition de plusieurs tamis de mailles décroissantes du haut vers le bas.Les graines de tailles différentes peuvent être séparées par la décantation, qui consiste à dissoudre un sol dans l’eau et à laisser reposer pendant quelques minutes. Les particules de grandes tailles plus lourdes se déposent au fond, ceux de tailles moins grandes se déposent sur les précédentes. Il se forme ainsi un grano-classement. Selon le diamètre des grains, on distingue les textures suivantes :

$\bullet\ $ Les sols à texture sableuses : elles correspondent aux sols légers souvent secs.

$\bullet\ $ Les sols à texture équilibrées : qui correspondent aux sols limon argilo-sableux. Elles comportent à la fois assez de colloïdes et d’éléments grossiers.

$\bullet\ $ Les sols à texture limoneuses : elles correspondent aux sols riches en limon, peu perméables et mal aérés.

$\bullet\ $ La texture argileuse : dont le diamètre des particules est inferieur à $0.002\,mm$

$-\ $La structure :

La texture est la manière dont les grains peuvent être séparés les uns des autres.
Lorsque les grains sont bien séparés on parle la structure particulaire. Lorsque les grains sont réunis par de l’argile sans lacune d’air, on parle de structure compacte, alors que s’il y’a des petits groupes réunis par des colloïdes avec des vides entre eux on parle de structure grumeleuse ou glomérulaire.Les sols à structure particulière ne retiennent pas l’eau qui s’écoule en profondeur, contrairement aux sols à structure compacte qui sont asphyxiants, imperméables à l’eau. Cependant, les sols à structure graniteuse laissent s’écouler l’excès d’eau mais en retiennent assez dans leurs lacunes d’air.

$\bullet\ $ La perméabilité : c’est l’aptitude d’un sol à se laisser traverser par l’eau.

$\bullet\ $ La porosité : c’est le volume disponible pour l’eau ou pour l’air entre les éléments solides. Elle est exprimée en pourcentage.

b) Les caractéristiques chimiques

Il s’agit de la capacité d’un sol à changer de structure suite à des réactions chimiques entre ses particules.

Exemple :

Un sol initialement de structure particulaire peut changer pour donner un sol de structure grumeleuse.

Dans le sol, on peut  trouver plusieurs éléments minéraux parmi lesquels figures le Calcium, le Chlorure de sodium $NaCl.$

En fonction du $pH$ on distingue $3$ types de sols :

$-\ $ Les sols acides dont le $pH$ est inferieur à $7$ ;

$-\ $ Les sols neutres dont le $pH$ est égal à $7$ ;

$-\ $ Les sols basiques dont le $pH$ est supérieur à $7.$

III. La repartition des sols au senegal

Les grands types de sols au Sénégal sont : les sols minéraux bruts de cuirasse sur schiste $(2.4\%)$, les sols minéraux bruts de cuirasse sur grès argileux $(8.1\%)$, les sols bruns rouges subaride sur sable ($14.2\%$) et les sols ferrugineux tropicaux faiblement lessivés sur sable $($Dior $20\%).$

IV. La gestion des sols

La gestion des sols est une partie intégrante de la gestion de l’environnement  et peut se concentrer sur les différences entre les types de sols pour l’utilisation des terres choisies. Les pratiques spécifiques de gestion pour protéger et concerter les ressources en sol et en eau sont très nombreuses. Si nous prenons l’exemple des sols sédimentaires, leur gestion consiste à trouver un équilibre entre les besoins croissants de la population et les réserves disponibles, tout en cherchant des solutions d’avenir. Comme les roches sédimentaires peuvent s’épuiser ou finir, il est urgent :

$-\ $ De les exploiter rationnellement en évitant le gaspillage ;

$-\ $ De trouver d’autres lieux d’exploitation pour les matériaux de construction et les matières premières ;

$-\ $ De dessaler l’eau de mer et utiliser son sel ;

$-\ $ D’exploiter les Energies Renouvelables inépuisables : l’Energie Solaire, l’Energie Eolienne (du Vent) et l’Energie Géothermique (du sous-sol ou du Magma) pour économiser les ressources énergétiques.

V. L’importance des sols

L'importance du sol peut être située en différents aspects. Elle est d’abord d’un support de développement, de fixation des êtres vivants. En effet, les animaux sur le sol le plus souvent et les végétaux se fixent sur le sol et épuisent leurs nourritures. Le sol est également un réservoir de matières premières. C’est également à partir du sol que s’effectuent l’agriculture et l’exploitation des minerais. Le sol peut aussi être utilisé pour l’artisanat (la poterie ou pour quelques constructions).

Conclusion

Le sol est un état intermédiaire stationnaire qui s’établit aux confins de la sphère minérale et la sphère organique. La compensation quasi-exacte entre les effets de transformation multipliée liée au processus bio-physico-chimique est obligatoire. Mais le sol est un milieu complexe et fait l’objet d’une relation particulière avec l’homme.

Commentaires

Apprendre et comprendre

Typologie des sols

Typologie des sols

C'est très intéressante merci

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.